dimanche, juillet 21, 2024
Home > Politique > UN FRONDEUR DU PARTI RPT/UNIR RÉSOLUMENT TOURNÉ VERS LES INTÉRÊTS LOYAUX DU PEUPLE TOGOLAIS

UN FRONDEUR DU PARTI RPT/UNIR RÉSOLUMENT TOURNÉ VERS LES INTÉRÊTS LOYAUX DU PEUPLE TOGOLAIS

Professeur du CEG, financier et contrôleur de gestion de formation, analyste politique, activiste des droits de l’homme, Stan Eugène K. TSEVI est l’un des frondeurs du régime RPT/UNIR. Par son engagement et sa détermination, l’homme, visiblement, dérange le pouvoir de Lomé par ses publications et commentaires sur les réseaux sociaux et par ses interventions sur les médias nationaux et internationaux. Stan n’a pas la langue de bois, il dit les choses telles qu’elles sont sans détour. Il a l’habitude de dire je cite <> fin de citation. Il dénonce la mauvaise gouvernance de son pays par le régime en place qu’il appelle habituellement le régime militaro clanique des Gnassingbé. Selon lui, le clan Gnassingbé sape le destin de tout un peuple, un régime qu’il combattra nuit et jour.

En choisissant de se dissocier du parti politique UNIR (mouvance présidentielle), le jeune raconte ici quelques unes de ses persécutions.

Dans son service il déclare être mal vu par ses chefs hiérarchiques non pas parce qu’il est mauvais travailleur, mais parce qu’il est contre des magouilles à tous les niveaux.

Lors des grèves de revendications des enseignants raconte -t -il, il tient bien, ne fléchit pas devant les intimidations de ses directeurs et de ses inspecteurs parce qu’ils( inspecteurs) reçoivent des consignes de le surveiller comme du lait sur le feu.

Le comble, précise -t -il, c’est surtout
lors des revendications du peuple à partir du 19 Août 2017, ce sont des intimidations qui venaient de gauche à droite, des menaces téléphoniques etc..

Il se souvient
qu’ en 2010 un frère lui a demandé de soutenir le régime de Faure Gnassingbé, ce à quoi il a répondu sèchement en lui disant qu’il ne peux pas servir de béquilles à celui qui a marché dans le sang humain avant d’accéder au pouvoir. Depuis ce temps, je ne m’entend plus avec lui juste parce que je refuse d’être du parti au pouvoir précise- t -il.

Pour finir, le jeune enseignant conclu par ces mots “
Normalement nous avons cette liberté d’appartenir à un parti politique et jouir encore de nos droits, mais au Togo, force est de constater que quand tu n’appartiens pas au parti au pouvoir RPT/Unir, tu deviens une bête à abattre, on te cherche par tous les moyens, tu es trimballé. Dans ton service, tu n’es pas la bienvenue. On oblige tout le monde à regarder dans la même direction. Au Togo c’est la loi de la jungle”

Le courage du jeune Stan doit inspirer qui veut à rester loyal aux principes dictés par sa conscience.

Yawo KLOUSSE

Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO, fait du métier du journalisme une passion depuis plus de 10 ans. Directeur de Publication de votre journal en ligne en mode écrit TOGODAILYNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *