mardi, juillet 23, 2024
Home > Société > Woman night édition 2024 : Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma lance officiellement les activités

Woman night édition 2024 : Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma lance officiellement les activités

La ministre de l’action sociale de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma, a présidé le jeudi 11 janvier 2024 à Lomé, la cérémonie de lancement officiel de woman night édition 2024. C’était en présence des représentants des associations de promotion des droits de la femme.  

Initié par la « fondation Agir ensemble pour l’Afrique » qui est une organisation nationale humanitaire qui s’est fixée pour objectif principal, de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la femme et de l’enfant, cet événement dénommé ‘’Woman night’’ ambitionne depuis 7 ans déjà de contribuer à la lutte contre les inégalités sociales et économiques, à l’émancipation de la femme, à la promotion de l’entrepreneuriat féminin, à la promotion des droits des enfants et à l’éducation des enfants et de la jeune fille.

Cet événement qu’organise la « fondation Agir ensemble en Afrique » depuis 2017 met en évidence les célébrités togolaises et africaines en matière d’inclusion sociale et en matière d’équité et d’égalité de genre.

Au Togo, conformément à la vision de la politique nationale de l’équité et l’égalité de genre, le gouvernement a fait de la promotion et de la protection des couches sociales, notamment les femmes et les enfants, une priorité des priorités.

Ainsi, de nombreuses initiatives ont été entreprises dans divers domaines pour donner aux hommes et aux femmes, les chances égales d’une meilleure participation à la gestion des affaires de la cité et pour une amélioration notable des conditions de vie des citoyens à tous les niveaux.

Davantage de confiance a été faite aux femmes à travers leur ascension aux sphères décisionnelles, notamment à la tête des institutions comme la primature, le parlement, le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) et dans la gouvernance locale avec l’élection de plus de 12% de femmes lors des municipales de 2019 et l’entrée au gouvernement de 12 femmes sur 35 ministres soit, un taux de 34,28% en 2023. Le Togo s’est inscrit de façon constante et irréversible, dans une logique de valorisation du potentiel des femmes.

Dans le domaine de l’amélioration du climat des affaires, la réduction et la suppression de plusieurs taxes permettent aussi aux femmes d’entreprendre mieux aujourd’hui qu’hier en vue de leur autonomisation économique.

Ainsi, le nombre d’entreprises créées par les femmes au Togo est passé de 3049 en 2019 à 3739 à 2021, soit une progression de 24%, selon les données du Centre de formalités des entreprises (CFE).

Pour ce qui concerne le bien-être des enfants, le Gouvernement a pris plusieurs initiatives telles que : l’adoption du code de l’enfant depuis 2007 qui est le document phare en matière de protection de l’enfant ; la multiplication des centres d’état civil et la gratuité de l’enregistrement des naissances dans les délais requis permettant d’atteindre aujourd’hui un taux d’enregistrement de 87% ; l’assurance maladie School Assur, en milieu scolaire au profit de tous les élèves.

Par ailleurs, la création et l’opérationnalisation de la plateforme industrielle d’Adéticopé contribue, non seulement à la réduction du chômage de façon générale, mais aussi à l’autonomisation économique de la femme et de la jeune fille de façon spécifique.

« Certes, ces efforts suscitent de l’admiration, mais il faut reconnaitre que beaucoup reste encore à faire pour renforcer l’inclusion sociale en matière du développement » a déclaré Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma, ministre en charge de l’action sociale.

Selon elle le gouvernement s’est engagé à renforcer les actions de protection sociale ; de lutte contre les violences à l’égard des femmes et des enfants ; d’autonomisation des femmes ; du leadership féminin ; de la culture de l’excellence chez la jeune fille.

La ministre en charge de l’Action sociale, a salué l’initiative de la « fondation Agir ensemble pour l’Afrique », qui est en parfaite harmonie avec l’approche inclusive de développement du Togo, incarnée par le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé.

© TOGODAILYNEWS

Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site TOGODAILYNEWS

Tél : (00228) 90 90 49 83

Email : togodailynews@gmail.com

Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO, fait du métier du journalisme une passion depuis plus de 10 ans. Directeur de Publication de votre journal en ligne en mode écrit TOGODAILYNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *