jeudi, juillet 18, 2024
Home > Santé > Lutte contre la COVID-19 : Le Togo réceptionne les premières doses de vaccin

Lutte contre la COVID-19 : Le Togo réceptionne les premières doses de vaccin

Le gouvernement togolais a réceptionné ce dimanche 07 Mars 2021, les premières doses de vaccin anti-COVID-19.

Résolument engagé à en découdre avec la crise sanitaire liée à la COVID-19, les autorités togolaises multiplient des efforts en ce sens. Après l’annonce du premier cas confirmé du nouveau coronavirus dans le pays, il y’a exactement un an, des mesures d’urgences sanitaires, économiques et sociales ont été prises, par le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé qui préside personnellement le Comité de riposte, en vue contenir le risque de propagation du virus, protéger le droit à la vie et à la santé de toutes les couches sociales, et renforcer leur résilience.

Ainsi pour faire face à la pandémie, sur les orientations du Président de la République le gouvernement a adhéré en décembre 2020 à l’initiative COVAX. Promesse tenue, le Togo réceptionne le dimanche 7 mars 2021 les premières doses de vaccin anti-COIVD-19. Au total 156 000 doses d’AstraZeneca ont été réceptionnées.

La campagne de vaccination qui va démarrer dans le pays vise deux objectifs notamment la diminution de Diminuer la charge de la maladie, en prévenant notamment les cas graves et les décès par ricochet la surcharge hospitalière et la réduction des conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire. En effet, plusieurs types de vaccins sont fabriqués par les grands laboratoires à savoir ARN messager (Pfizer/BioNTech) ; ARN Messager mRNA-1273 (Moderna) ; Vecteur viral Adénovirus (AstraZeneca) ; Vecteur viral Adénovirus (Spoutnik V) ; Virus inactivé (SinoVac) ; Virus génétiquement modifié (Johnson and Johnson) L’efficacité de ces vaccins varie entre 66 et 95% et est mis à disposition des populations.

Cette campagne de vaccination concerne en priorité l’ensemble du personnel de santé en raison de sa vulnérabilité, les personnes âgées de 50 ans et plus, les personnes vulnérables résidant dans le Grand Lomé (préfectures du Golfe et d’Agoè) et les agents présentant des maladies comme l’hypertension artérielle, le diabète, le VIH, le cancer et l’insuffisance rénale chronique.

Il faut souligner que la cette campagne va se faire en deux phases. Une première injection intramusculaire dans le bras se fera à la première phase (1ère dose), suivie d’une seconde après un délai de trois à quatre semaines (2è dose).

Il s’agit des manifestations post vaccinales habituelles au cours des vaccinations : Manifestations locales au point d’injection (douleurs modérées, rougeur, démangeaisons passagères et gonflements) ; Manifestations générales (fièvre passagère (1sensation de fatigue (1 personne/2), céphalées (2 personnes/5), frissons, douleurs musculaires et articulaires (1/5) et diarrhée (1/12). Les effets inattendus sont entre autres les rares cas d’allergie sévère (1 cas/100.000 vaccinés).

Par ailleurs, le vaccin est contre-indiqué en cas d’hypersensibilité à la substance active ou à l’un de ses excipients. La campagne de vaccination ne concerne pas non plus les enfants de moins de 20 ans. Aussi, l’administration du vaccin à toute personne atteinte d’une maladie fébrile aiguë (température supérieur à 38,5°C), d’une infection inférieure à 6 mois ou de tout agent ayant récemment reçu un vaccin autre que celui de la COVID-19 (fièvre jaune, hépatite virale B, fièvre typhoïde, tétanos etc.) doit être reporté.

En outre, la campagne de vaccination aura des impacts sanitaires notamment la protection des populations contre les formes graves de la maladie (réduire la mortalité), la protection des personnes vulnérables et des patients hospitalisés, briser la chaîne de transmission du virus, réduire le nombre d’hospitalisations et maintenir le bon fonctionnement des services de santé.
Cette livraison qui fait partie d’une première vague de doses de vaccins se poursuivra dans les semaines à venir. Le gouvernement togolais multiplie les efforts, sur les orientations du Président Faure Gnassingbé, pour l’acquisition d’autres vaccins et le respect scrupuleux des mesures barrières en vue de réduire considérablement les cas de contamination qui connaissent une flambée ces dernières semaines.

Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO, fait du métier du journalisme une passion depuis plus de 10 ans. Directeur de Publication de votre journal en ligne en mode écrit TOGODAILYNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *