jeudi, juillet 18, 2024
Home > Economie > Togo : qu’en est-il du projet d’appui à la réforme et à la modernisation de l’administration publique ?

Togo : qu’en est-il du projet d’appui à la réforme et à la modernisation de l’administration publique ?

Pour combattre la nonchalance et la faible performance de l’administration publique, le gouvernement togolais a adopté une réforme en 2008. Il a suivi une approche graduelle en deux (02) phases avec l’urgence de renforcer les capacités pour mettre en œuvre des mesures liées à l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative « Pays pauvres très endettés » (PPTE). Un clin d’œil est aussi fait aux projets de développement dans les  secteurs prioritaires du Document de stratégie de réduction de la pauvreté. Aujourd’hui, où en est-on ?

L’objectif du Projet d’appui à la réforme et à la modernisation de l’administration publique est de contribuer à améliorer l’efficacité du fonctionnement des services publics togolais et assurer des services efficaces aux usagers. Il vise essentiellement à soutenir les autorités et les partenaires nationaux dans la conduite du processus de refondation et de reconstruction de l’administration publique.

Actions mises en œuvre

Une coordination de l’action gouvernementale est déjà mise en place ainsi qu’un suivi efficace de la performance des ministères, ceci grâce à plusieurs mécanismes et outils articulés autour d’une gestion axée sur les résultats privilégiant le partage de l’information. En outre, la tenue régulière de séminaires gouvernementaux et de réunions interministérielles mensuelles a permis de décloisonner des services et facilité une meilleure circulation des informations. Par ailleurs, un fichier unique de référence est en passe d’être construit. En réalité, la modernisation des outils de gestion des agents entend assurer le passage de la gestion traditionnelle à un système de suivi et de visualisation en temps réel de la situation administrative et financière des agents publics.

Les technologies de l’information et de la communication (Tic) sont progressivement introduites pour réduire les délais trop longs, les surcoûts, la bureaucratie et les lourdeurs administratives. A cette fin, une phase pilote d’un intranet de l’administration, outil central de collaboration et d’échanges intra et inter départements, a été réalisée entre autres. Ce sont des portails web des différents ministères et six cent (600) comptes d’adresses électroniques professionnelles mis en place.

Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO, fait du métier du journalisme une passion depuis plus de 10 ans. Directeur de Publication de votre journal en ligne en mode écrit TOGODAILYNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *