mardi, juillet 23, 2024
Home > Economie > Société de placement : De la nécessité de distinguer les vraies des faux !

Société de placement : De la nécessité de distinguer les vraies des faux !

Depuis quelques années l’on constate un phénomène récurrent. Il s’agit d’un appel public lancé par certaines sociétés sans avoir reçu un agrément.

Au Cameroun, le ministre des Finances à travers un communiqué en date du 29 0ctobre 2020, dont une copie est parvenue à notre rédaction, informe que certaines sociétés installées au Cameroun collectent des importants auprès des opérateurs économiques nationaux et internationaux par appel public a l’épargne sans être agréés par les autorités compétentes avec l’utilisation de divers supports de communication en attirant les investisseurs potentiels par des Promesses de gains exorbitants et irréalisables sur les placements. Le motifs déclaré de ces levées de fonds est le trading sur les cryptoactifs.

Le ministre par la même occasion attire l’attention du public et des opérateurs économiques en particulier sur les risques réel de perte de leur épargne et demande aux dirigeants de ces sociétés de cesser immédiatement leurs opérations de collectes illégales de fonds par appel public à l’épargne avec recours aux annonces et autres publications via dives supports de communication. De restituer tous les fonds collectés auprès des opérateurs économiques nationaux et internationaux à travers ces opérations illégaux et rendre compte au MINFI du déroulement du remboursement. Et d’arrêter toute forme de publication, communication ou publicité en rapport avec ces placements sur les cryptoactifs.

Les sociétés concernées par cette annonce ne autres que l’Académie des investisseurs africains, Global investissement Trading, GTX Invest/ Global Trust Exchange ; Mexit Invest; Obasi Communication ; Divine’s Auto électronique; SOGAA SARL; Cameroun Invest; Regel Cameroun ; SAIRU; Africa’Lif; Mouganon investment; Petronpay Cameroun ; Unique finance; CRIFAT; Fortune investment &Wealth; Highlife international Cameroun.

En vue de protéger les populations, il est primordial que le ministère de l’économie et des finances de la sous-région ouest africaine et togolais a emboite le pas du Cameroun pour mettre les populations hors du danger s’il s’avérait que certaines sociétés exercent dans cette inégalité au Togo et dans la sous-région.

Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO, fait du métier du journalisme une passion depuis plus de 10 ans. Directeur de Publication de votre journal en ligne en mode écrit TOGODAILYNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *