mardi, juillet 23, 2024
Home > Société > Les engins de la société en charge de réparer le boulevard des armées vidés nuitamment de leur carburant…?

Les engins de la société en charge de réparer le boulevard des armées vidés nuitamment de leur carburant…?

Les engins de la société en charge de réparer la voix tokoin ramco collège protestant de tokoin seraient vidés de leur carburant dans la nuit du 09 au 10 juillet 2019.

En effet, après avoir fini de mettre de la bitume sur un partie du boulevard des armées précisément entre la poste de tokoin et le Cameg, les engins ayant servi à cette tâche sont garés au travers de la voix pour empêcher la population d’emprunter cette voie.

Regrettablement aux environs de vingt et une heure l’on aperçoit un monsieur à moto avec deux bidons jaunes vides de 25 litres. Le suspect est venu garer dans une von débouchant sur la partie où sont garés les engins. Après avoir posé les deux bidons par terre il promène ses regards autour pour voir s’il n’y a personne qui le regardait. Il semble également attendre ses complices pour une opération.

Bien avant l’arrivée du monsieur à moto, deux autres messieurs avec une lampe torche allumée allaient vers les engins comme pour vérifier quelque chose au niveau des moteurs.

  • Qu’est ce que ces deux messieurs allaient chercher au niveau de ces engins en ce moment de la nuit?
  • Que cherche le monsieur à moto avec deux bidons de 25 litres à 21 heures dépassées alors qu’il n’y a pas de passage sauf pour les piétons?
  • Pourquoi ne retournerait-il pas aussitôt en face de l’impasse et de surcroit pourquoi attendait-il que la ruelle soit déserte?

Les responsables de cette entreprise doivent redoubler de vigilence. Ils doivent surtout bien surveiller les conducteurs de leurs engins.

Donatien ZIGGAH

Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO, fait du métier du journalisme une passion depuis plus de 10 ans. Directeur de Publication de votre journal en ligne en mode écrit TOGODAILYNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *