mardi, juillet 23, 2024
Home > Economie > Inclusion financière: Deux nouveaux produits voient le jour.

Inclusion financière: Deux nouveaux produits voient le jour.

Le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) a lancé deux nouveaux produits pour renforcer et surtout diversifier l’inclusion financière et sociale déjà pleine de prouesses au Togo. Il s’agit du ‘’Kit de Financement Formation et Entreprenariat’’ (Kiffe) et ‘’Nkodédé’’.

Six ans après le lancement du Fonds national de la Finance Inclusive (FNFI), deux nouveaux produits viennent d’être lancés portant à dix le nombre de produits mise en place pour satisfaire les besoins des couches défavorisées et surtout vulnérables. Ces produits sont spécifiques par les montants du crédit et les cibles auxquelles ils sont destinés. « Le FNFI met deux nouveaux produits à l’endroit des bénéficiaires en fin de cycles des produits FNFI et des jeunes apprentis en formation dans les centres de formation technique reconnus par l’Etat » a indiqué Mazamasso Assih, Secrétaire d’Etat auprès de la Présidence de la République et chargée de l’inclusion financière et du Secteur Informel. ‘’Nkodédé’’ et ‘’Kit de financement, Formation et Entreprenariat’’ (Kiffe) leur sont respectivement dédiés. Ces deux catégories de bénéficiaires constituent en réalité des cibles qui auront pleinement leur rôle à jouer en termes de créations d’emplois dans le cadre du PND. Le produit ‘’Nkodédé’’ est destiné à tous les bénéficiaires des premiers produits du FNFI en fin de cycles qui veulent renforcer et accroître leurs activités. Par ce dispositif, ils pourront bénéficier jusqu’à 5.000.000 de FCFA pour des investissements de grande taille grâce au partenariat entre ORABANK et FNFI. Et aussi marqué leur passage dans le système bancaire classique. Première dans le mécanisme d’inclusion financière dans la sous-région, le Togo devient le seul pays à faire passer ses bénéficiaires à la banque classique.  En ce qui concerne le produit Kiffe, tous les jeunes en apprentissage ou en formation dans un centre techniques agrées par l’Etat peuvent bénéficier d’un montant de 400 000 FCFA pour financer leur formation, puis leur installation professionnelle. Il faut noter que plus de 1 million de togolais ont été financés pour des activités génératrices de revenus (AGR), avec un montant total de plus 87 milliards de FCFA. Une performance reconnue par les instances sous-régionales et internationales. Selon le dernier rapport de la BCEAO sur la situation de l’inclusion financière dans les États membres de l’UEMOA, le Togo enregistre le deuxième taux d’inclusion financière le plus élevé (71,9 %).

Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO
Bernard AFAWOUBO, fait du métier du journalisme une passion depuis plus de 10 ans. Directeur de Publication de votre journal en ligne en mode écrit TOGODAILYNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *